Le Merle Blanc, Brest
Note



Sur le dessus du corps, le plumage du Merle d'Amérique (Turdus migratorius), représenté sur cet ancien billet de 2 dollars canadiens, est plus pâle, dans les tons ardoise ou anthracite, que celui de notre Merle noir (Turdus merula). Mais son ventre est rouge-brique.

Billet canadien de 2 dollars

En anglais américain (Canada, États-Unis), cette particularité fait qu'on l'appelle Robin. Ce mot désigne en anglais brittanique le Rouge-gorge (Erithacus rubecula), totalement absent outre-Atlantique, ce qui égare parfois certains traducteurs à la formation purement littéraire. En Amérique centrale (Mexique, Guatemala, Honduras, Salvador) vit un autre Merle noir (Turdus infuscatus). Les ornithologues américains l'ont récemment rebaptisé Black thrush (Grive noire), mais on l'appelait auparavant Black robin, ce que les traducteurs littéraires rendraient peut-être par "Rouge-gorge noir" ! Par ailleurs, le Merle noir européen a été introduit en Australie au milieu du 19ème siècle, ce qui fait que l'on y trouve certainement aussi des merles blancs.

Rouge-gorge
  Rouge-gorge

Beaucoup plus petit qu'un merle, même américain, voici le Rouge-gorge


Retour