Le Merle Blanc, Brest
Le haut de la rampe


Barre de navigation ]


Dans sa partie haute, là où elle est rejointe par la rue du Merle Blanc, la rampe est élargie. C'est officiellement une "aire à virer", permettant de faire demi-tour quand on arrive en voiture à l'extrémité en cul-de-sac de la rue. Mais elle joue aussi d'autres rôles. Celui de parking informel, et parfois de placette publique où nos avons organisé en plein air certaines de nos fêtes de quartier. Voici quelques photos de ce que l'on peut voir depuis l'endroit, ou de l'endroit lui-même. Cliquer sur les images pour les agrandir.


Passerelle
  Rue du Merle Blanc

D'un peu plus haut que le point indiqué sur le plan, une vue, à gauche, vers la passerelle qui aboutit boulevard Gambetta et vers son escalier. C'est du pied de cet escalier que part le sentier qui relie le quartier à la gare. À droite, une vue de la section de la rue du Merle Blanc qui arrive à la rampe. Elle est étroite, et sans trottoir où se réfugier pour les piétons.


Stationnement libre
  Stationnement saturé

Le haut de la rampe est un espace de stationnement d'autant plus tentant qu'ailleurs dans le quartier les places sont presque inexistantes. Mais il est parfois saturé, d'autant que pour les véhicules des entreprises c'est l'endroit le plus proche de leur intervention si celle-ci a lieu plus bas dans la rampe. Un plot empêche les véhicules de descendre dans la partie étroite. Si l'on s'y engageait, on découvrirait trop tard que celle-ci se termine en bas par des marches impossibles à remonter, juste au-delà de ce qu'on en voit sur l'image ci-dessous à droite.

Stationnement libre
  Stationnement saturé



Ancienne fresque
  Nouvelle fresque

La fresque de gauche a décoré un mur de garage en haut de la rampe pendant 15 ans, jusqu'à ce que la chaleur de l'incendie d'avril 2019 dégrade sa peinture. Le propriétaire du garage a fait appel au même artiste pour la remplacer par une nouvelle, à droite.


Accueil ] [ L'Association ] [ Adhérer ] [ Nos actions ] [ Les repas de quartier ]
Présentation du quartier ] [ Visite en images ] [ Incivilités ] [ Dégâts naturels ] [ Hier et aujourd'hui ]
Le vrai merle blanc ] [ D'où vient le nom ? ] [ Merle ou Maërl ? ] [ Les liens ] [ Guide d'accès pour les secours ]


Nous écrire :

cliquer pour envoyer un message

Cliquer sur l'adresse pour poster en ligne
Pas de SPAM : circulaires, publicité, sollicitations commerciales, etc. Merci !