Le Merle Blanc, Brest
Action pour la sécurité


Barre de navigation ]


Du fait des conditions de circulation et de stationnement, le quartier du Merle Blanc pose un sérieux problème de sécurité. Déjà, la simple topographie rend, en temps normal, l'accès difficile aux services de secours (voir photos ci-dessous). Mais en outre l'insuffisance des places de stationnement fait que les étroites voies d'entrée ou d'approche du quartier (rue du Merle Blanc et rue Poullic al Lor) sont souvent encombrées de véhicules pouvant faire obstacle à la circulation d'une ambulance ou d'un camion de pompiers.

Notre Président a pris contact à ce sujet en janvier 2013 avec le Service Départemental d'Incendie et de secours du Finistère. Il en est résulté quatre missions d'inspection sur le terrain, sous la direction du capitaine de pompiers Zynkowski et du lieutenant Floch. Ces missions ont abouti à le rédaction d'un rapport en date du 4 mars 2013, signé du lieutenant-colonel Cardunel, dont on trouvera plus bas certains éléments. Les deux photos ci-dessous sont extraites d'un lot d'une cinquantaine accompagnant le rapport.

Camion de pompiers tentant de prendre un virage, rue du Merle Blanc

Ci-dessus, un camion de pompiers avec grande échelle tente de négocier le second virage de la rue de Merle Blanc, dans le sens d'entrée vers le quartier. La photo ci-dessous, prise dans le même virage, montre qu'il est bloqué par un mur contr lequel butte l'échelle. Un véhicule de secours plus petit rencontrerait aussi certaines difficultés.
Ces photos ont été prises par les pompiers eux-mêmes lors de leur mission d'inspection. Les observations consignées sur un post-it en bas à gauche de la deuxième photo sont de la main de l'un d'entre eux.

Camion de pompiers bloqué dans un virage, rue du Merle Blanc

Le rapport du Service Départemental d'Incendie et de Secours du Finistère (SDIS29) en date du 4 mars 2013 constate notamment que :
"En l'état, le stationnement interdit l'accès des secours incendie".
Ou encore que :
"La situation ne peut rester en l'état car le stationnement fait obstacle à l'accès des secours, à l'accès au poteau d'incendie de la rue du Merle Blanc et au bon déroulement d'une intervention".
Outre quelques recommandations relatives à l'amélioration des infrastructures de lutte contre l'incendie, il préconise ceci :
"Réglementer le stationnement en identifiant les emplacements seuls autorisés.
Créer de nouveaux emplacements de stationnement permettant aux riverains de respecter les règles de stationnement"
.
Il préconise aussi la tenue d'une réunion de concertation sur place en associant nos représentants, ceux de Brest Métropole Océane (BMO) et ceux du SDIS29.

Le 12 mars 2013, notre Président a écrit à ce sujet à François Cuillandre, Maire de Brest et Président de BMO, Reza Salami, Maire adjoint chargé du secteur de Brest Centre (dont dépend le Merle Blanc) et Monsiur Le Ru, des services de BMO, puis, le 27 mars, à Madame Anne-Marie Cibaud, autre adjointe au Maire. La démarche est appuyée par une pétition signée d'une très large majorité des habitants du quartier.

La réunion de concertation recommandée par le rapport du SDIS29 a eu lieu le 14 mai. Les représentants de notre association ont présenté, sur place, une solution possible pour résoudre les difficultés d'accès des secours par la rue du Merle Blanc et créer des places de stationnement. Il reste à voir si la bonne volonté de GRDF, propriétaire du terrain à affecter au stationnement, ainsi que les conditions financières, permettront de la mettre en oeuvre. Il est par ailleurs dommage que l'heure tardive de cette réunion, en fin de matinée, n'ait pas permis de visiter la rue Poullic al Lor, où les conditions de stationnement sont également susceptibles de faire obstacle à la circulation des véhicules de secours. À suivre...

Retour

Accueil ] [ L'Association ] [ Adhérer ] [ Présentation du quartier ] [ D'où vient le nom ? ]
Un vrai merle blanc ] [ Merle ou Maërl ? ] [ Visite en images ] [ Vie et histoire du quartier ] [ Vu du ciel en 1930 ]
Hier et aujourd'hui ]


Nous écrire :

cliquer pour envoyer un message

Cliquer sur l'adresse pour poster en ligne
Pas de SPAM : circulaires, publicité, sollicitations commerciales, etc. Merci !